10 astuces pour écrire des articles de blog bien référencés

Alimenter un blog peut paraître chronophage, alors il faut t’assurer qu’il te rapporte des visiteurs ! Je te donne mes astuces pour publier des articles que Google proposera en haut de ses résultats !

1. Ecrire sur un sujet qui génère des recherches

C’est simple : si tu écris sur un thème qui n’intéresse personne, personne ne cherchera ce sujet sur Google, et donc personne ne verra ton article.

Il est indispensable de vérifier d’abord grâce au planificateur de mots-clés AdWords, quels sont les sujets qui génèrent des recherches.

Cela te permettra de définir un calendrier éditorial qui répond aux préoccupations de tes prospects et clients. Tu pourras ensuite choisir les mots-clés sur lesquels tu souhaites te positionner.

 

2. Ecrire 300 mots minimum

Un article de blog, c’est du travail.

(J’en sais quelque chose, je suis en train d’en écrire un là)

Il vaut mieux que tu écrives moins d’articles, mais qu’ils aient du volume. La longueur minimum pour que Google « respecte » ton article et le propose dans ses résultats, c’est 300 mots.

Et ça va très vite, à ce stade de mon article, j’y suis déjà presque.

 

3. Rédiger en respectant l’entonnoir

Sur le web, le temps d’attention de l’internaute est plus court que sur papier. Si tu veux qu’il retienne un maximum d’informations, même s’il ne lit pas l’intégralité de ton article, les informations importantes doivent donc être en haut de l’article.

Les informations plus précises, plus détaillées, ont plutôt leur place sur la fin de l’article, c’est ce qu’on appelle l’entonnoir.

Google a lui aussi tendance à accorder plus de poids aux informations et mots-clés qui figurent en haut de l’article.

 

4. Respecter la structure chapô / titres / paragraphes

Pour faciliter :

  • La lecture, pour l’internaute qui vient sur ton blog
  • La compréhension de la structure de l’article, par Google

 

On préconise de fonctionner en créant une introduction, et en séparant les différentes idées en paragraphes, avec des titres, plutôt que d’écrire de longs pavés.

 

5. Placer les mots-clés aux bons endroits

Les mots-clés, c’est le cœur du référencement !

Ils permettent à Google de savoir si ton article répond à la recherche de l’internaute.

Il faut utiliser le mot-clé qui t’intéresse, celui sur lequel tu veux être en haut des résultats, dans la balise title, dans la balise description (si tu es sur WordPress, l’extension Yoast te permet de le faire). Il faut également l’utiliser dans le titre de la page, idéalement l’URL, ainsi que 3 à 4 fois dans le texte.

 

6. Utiliser les balises Hn

Ces balises permettent à Google de comprendre la hiérarchie entre les titres :

Structure article blog

Ainsi, le titre de la page est en balise H1, et les titres des paragraphes prennent la balise H2.

Le thème WordPress gère en général l’application de la balise, lorsqu’on utilise bien les formats de titre (Titre 1, Titre 2, etc).

 

7. Mettre au moins 1 visuel

Si on écrit un article suffisamment long, on doit permettre à l’internaute de reposer un peu son attention.

On peut veiller à bien aérer la mise en forme, pour donner envie à l’internaute de continuer sa lecture, mais on peut également ajouter du visuel : des images, des infographies voire des GIF.

 

8. Avoir du maillage interne vers l’article

Pour que l’article soit référencé dès sa mise en ligne, il faut que Google connaisse son existence.

Pour cela, on peut demander à Google de venir visiter l’article, sur Search Console, mais il y a plus simple !

Il est important que depuis la homepage, un lien vers l’article soit affiché. Cela permet par ailleurs de montrer l’existence du blog, et récolter davantage de lecteurs.

 

9. Récolter des liens entrant vers l’article

Le plus gros challenge de Google lorsqu’il décide des pages proposées dans ses résultats de recherche, c’est d’évaluer leur qualité.

Il cherche à connaître la réputation du site, de la page, pour s’assurer qu’ils vont proposer une information qualitative à l’internaute.

L’un des indicateurs qu’il prend en compte, c’est le nombre de liens vers la page X depuis d’autres sites, et la qualité des sites qui proposent ces liens.

Pourquoi ?

Si d’autres sites ont fait un lien vers votre article, c’est qu’ils l’ont trouvé intéressant à Google a donc confiance dans votre article.

Et plus le site qui a fait le lien est populaire, plus le lien a de la valeur pour Google.

C’est comme dans la vraie vie : si tu veux visiter Bordeaux, tu accordes plus de crédit au conseil que te donne la dame de l’office de tourisme, qu’à celui de l’agent de voyage qui n’y a jamais mis un pied !

Tu dois donc contacter des partenaires pour qu’ils publient un lien vers ton article !

 

10. Proposer des fonctionnalités de partage

Un autre indicateur pour Google de la qualité d’un article : sa popularité sur les réseaux sociaux !

Plus un article est partagé sur les réseaux sociaux, plus Google estime que sa qualité est élevée.

Pense à vérifier que ton thème propose une fonctionnalité de partage. Si elle n’existe pas, tu peux télécharger une extension pour ça.

Et n’hésite pas à inciter tes lecteurs à partager l’article s’il leur a plu.

D’ailleurs, c’est ce que je fais maintenant !

Si ces 10 astuces t’ont intéressée, fais-en profiter des contacts, et partage l’article sur ton réseau social préféré !

 

Et si tu veux aller plus loin, je te propose de t’inscrire au webinar gratuit que je co-anime le 9 avril à 12h30 sur le sujet TROUVER DES CLIENTS AVEC UN BLOG. L’inscription se passe ici : https://ketc.learnybox.com/trouvez-clients-blog-9-avril/

  • SHARE
  1. Angelo

    29 mars 2018 at 14 h 19 min

    Cool ! Merci Marion. Article important je trouve. Je vais mettre tes conseils en pratique.

    • Marion

      29 mars 2018 at 17 h 49 min

      Merci pour ton retour Angelo, n’hésite pas à partager à tes camarades 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *